Ministre des Finances de la Grèce: «Bitcoin - monnaie problématique»

The Finance Minister of Greece’s new radical left-wing government, while at the center of anti-austerity financial policy, is in no way optimistic about Bitcoin, it has emerged.

142 Total views
1009 Total shares
Greece’s New Finance Minister: Bitcoin ‘Highly Problematic Currency’

Le nouveau ministre des Finances de la Grèce, qui est nommé suite à la victoire du parti "Syriza", adhère à un avis négatif quant à la perspective de développer la monnaie crypto alternativement  aux unités monétaires traditionnelles. Yanis Varoufakis a appelé Bitcoin « la fantaisie dangereuse", qui ne peut pas exister sans des structures de contrôle telles que la "Banque centrale BitCoin". Cependant, une telle structure aurait tué l'idée même de l'existence d'une monnaie apolitique qui n’est pas émise par l'État. Ces idées ont été présentées dans son blog, "yanisvaroufakis.eu" le 4 Avril 2013.

«La devise dépolitisée, même si elle existe, ne peut pas gérer en même temps la société industrielle avancée,"

- Yanis Varoufakis.

Yanis Varoufakis considère que Bitcoin représente «une forme très spéciale de la monnaie virtuelle". La monnaie telle que Bitcoin a deux problèmes: la déflation chronique et le risque d'impact sur le cours d'un groupe très restreint de personnes qui peuvent influer sur le cours de leur propre enrichissement et donc tuer la stabilité financière de l'unité monétaire. Ces lacunes font de Bitcoin «la monnaie problématique», a déclaré le ministre.

Yanis Varoufakis

Varoufakis note également les avantages: la monnaie crypto est «apolitique» et «a été créée par et pour les gens."

Selon les lecteurs du blog "yanisvaroufakis.eu", le nouveau ministre des Finances de la Grèce n’a pas assez profondément  saisi le sujet de crypto en Avril 2013. Au cours des 2 dernières années en Europe, beaucoup de choses ont changé dans l'interaction des autorités et de la monnaie crypto. La Bours d’échange de la monnaie Crypto "CoinBase" a commencé à fonctionner dans toute l'Europe. En outre, l'expérience a montré que, dans une situation de crise de la monnaie nationale, l'intérêt en monnaie crypto augmente en raison de sa plus grande stabilité. Cette pratique s’est faite surtout remarquer enUkraine et en Biélorussie. Par conséquent, la question de savoir si l'utilisation d'outils de cryptage pour résoudre les problèmes de la politique budgétaire grecque reste ouverte.

×

Hottest Bitcoin News Daily

For updates and exclusive offers, enter your e-mail below.